nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Félix-Antoine Tremblay et son corps de plage

Félix-Antoine Tremblay et son corps de plage

Félix-Antoine Tremblay et son corps de plage

Le comédien Félix-Antoine Tremblay n’a pas l’intention de se rendre malade pour avoir l’air de quelqu’un d’autre en juillet. C’est en tout cas ce qu’on comprend du super texte qu’il a partagé sur son compte Instagram, texte qui nous rappelle par la bande que les hommes ne sont pas immunisés aux diktats de la beauté.

Dans ce texte, il dit notamment "(Il faut dire que je suis comme tout le monde hein; moi aussi des fois j’aimerais ça avoir des abdos, pas plus fou qu’un autre). Mais là, je me suis surpris à me dire : moi mon corps, est-il prêt pour l’été?

Angoisse et torpeur, encore.
C’est vrai que c’est important de prendre soin de soi; bien manger, s’entrainer même mais de façon équilibrée. Cette année je me suis fait peur. J’ai eu peur parce que je veux être en forme pour les mauvaises raisons, pis c’est pas la première fois. Pouvoir enfin me dire que je serai enfin bien en chest cet été, pas gêné, même assis sur ma serviette (D’habitude, je reste debout. Ça aide).»

Ce qui nous rappelle que tout le monde a ses petits complexes qui lui pourrissent la vie. Il ajoute : "Personne n’est à l’abri de se comparer. Aujourd’hui j’ai pratiqué un sport que j’aime et qui fait que je me sens bien. Pis mon “beach body” (comme il est là là) y’est prêt en maudit pour l’été, pis moi aussi.»

Depuis quelques semaines je commence à me questionner sur l’été qui s’en vient. Je lis les états d’âmes virtuels de tous et chacun et je vois des photos passer sur les réseaux sociaux. Des photo du type: gars ou fille dans le miroir du gym et un statut du genre: « l’été s’en vient, getting readyyyy » Angoisse ainsi que torpeur. Je me pensais bien au dessus de toutes ces occasions-là que j’ai de me regarder dans le miroir et de me questionner sur mon corps. (Il faut dire que je suis comme tout le monde hein; moi aussi des fois j’aimerais ça avoir des abdos, pas plus fou qu’un autre). Mais là, je me suis surpris à me dire: moi mon corps, est-il prêt pour l’été? Angoisse et torpeur, encore. C’est vrai que c’est important de prendre soin de soi; bien manger, s’entrainer même mais de façon équilibré. Cette année je me suis fait peur. J’ai eu peur parce que je veux être en forme pour les mauvaises raisons, pis c’est pas la première fois. Pouvoir enfin me dire que je serai enfin bien en chest cet été, pas gêné, même assis sur ma serviette (D’habitude, je reste debout. Ça aide). Ben vous savez quoi? Ça c’est ma shape sur ma pic de gym en ce 25 avril 2018 et ça risque d’être la même le 27 juillet 2018 si on se croise sur la plage. Tout ça pour dire que fuck off. Personne n’est à l’abris de se comparer. Aujourd’hui j’ai pratiqué un sport que j’aime et qui fait que je me sens bien. Pis mon « beach body » (comme il est là là) y’est prêt en maudit pour l’été, pis moi aussi. Merci.

Une publication partagée par Félix-Antoine Tremblay (@phoenixantoine) le

Son message fait déjà du chemin. Sous la photo, on peut lire des commentaires du genre : "Moi l'été passé j'ai commencé à porter des shorts. Même si mes cuisses sont rondes. Même si ma peau n'est pas lisse lisse. Parce que j'en avais assez de chercher le bermuda parfait qui épouserait parfaitement ma silhouette sans avoir l'air d'une grand-mère. Ça se fait rare dans les magasins. Pis en vélo c'est tellement plus pratique. Le short sera de retour cet été. Mes rondeurs de jambe aussi. Et mon sourire. Et ma fierté. Merci pour ton post.". Nous avons probablement tous besoin d'un petit coup de pouce pour mieux nous accepter, quelle que soit notre forme, quel que soit notre âge.

Et de voir quelqu'un oser, c'est beau et c'est rassurant. C'est également parfaitement cohérent avec le fait que Félix-Antoine Tremblay est le porte-parole masculin de l'organisme ANEB (anorexie et boulimie Québec). On comprend mieux qu'il ait été choisi.

Il a également inspiré Florence K, notre invitée d'hier.

Merci @phoenixantoine d’avoir fait ton post sur le #beachbody hier. Je n’aurais jamais osé poster cette photo de mes vacances avec ma fille sinon. Parce que dessus, on voit clairement que j’ai un petit bedon et de la cellulite et que j’ai été exposée toute ma vie à des images de corps féminins dits “parfaits” sur les annonces, les pubs, les podiums et les videoclips. Dans mon métier, je me suis faite dire des dizaines de fois “attention, t’as pris du poids” , “telle cie ne veut pas te prêter ses vêtements car tu ne les représenteras pas bien si tu n’es pas au moins une taille 4, gros Max 6...” mais j’en ai marre des standards imposés par la société parce que tant de fois ils faiblissent l’estime de soi des jeunes filles, puis des femmes. Je suis pour la diversité corporelle et surtout, pour l’acceptation que dans la vie, nous sommes tous différents et que la forme de nos corps fluctue avec les temps et les circonstances. Et puis je m’entraîne parce que j’aime ça. Parce que ça me fait sentir bien. Pas parce que je veux ressembler à une pub de sous-vêtements ou de parfum. Et je souhaite que ma fille s’aime telle qu’elle est, pour toute sa vie. /////// *thanks to @phoenixantoine for posting his #beachbody photo yesterday. It encouraged me to post this photo of my daughter and me on the beach, with my belly and my cellulite. My body doesn’t correspond to the beauty industry standards or the show-business standards either. But I decided that I don’t care anymore. I am who I am, I work out to feel good, not to look like a perfume or a lingerie ad. And I want my daughter to grow up loving herself and her body, no matter what shape it takes. Life is made of fluctuations and our bodies change according to time and to circumstances. This is what we call reality. #santémentale #mentalhealth #loveyourself #wellness #mentalhealthawareness #bien-être #selfesteem #estimedesoi #diversitécorporelle #beautystandards #change #changement #reality #acceptation #acceptance #beautiful #realité #troublesalimentaires #eatigndisorder #eatingdisorderawareness #préventiondésordrealimentaiee #f**ckbeautystandards #artofnotgivingafuck #notgivingafuckanymore

Une publication partagée par Florencek (@florencekmusic) le

Rythme au travail (Mauricie)

Rythme au travail (Mauricie)

avec Christine Plamondon

En direct de 13:00 à 16:00
1661
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.