• Accueil
  • Faire son grand ménage : un acte thérapeutique

Faire son grand ménage : un acte thérapeutique

Faire son grand ménage : un acte thérapeutique

Mettre de l’ordre dans votre maison, si vous en avez l’occasion, est l’une des activités les plus réconfortantes qui soient, dont les bénéfices sont incalculables

La tendance du minimalisme prend de plus en plus d’ampleur et la planète nous en est reconnaissante.

 

Alors que les années 80 et 90 étaient à propos d’accumuler le plus de biens luxueux possible dans de grandes maisons, de gros chalets, avec plusieurs autos, un bateau et tout le tralala, la tendance est maintenant de moins consommer et de mieux consommer. Vous avez déjà entendu la maxime «Plus on possède, plus on est possédé»?

Ça me fait paniquer de voir les garages pleins à craquer de jouets, de poussettes, de décorations et d’objets de toutes sortes qui ne servent jamais. Et de constater que personne n’est en mesure d’utiliser son garage pour y garer leur voiture!
C’est comme si plus on a d’espace, plus on accumule des choses! C’est plus fort que nous. Il faut se protéger de soi-même avec toutes ces années de réflexes de surconsommateurs.

Ma mère… c’est la pire. Elle qui a manqué de tout pendant sa jeunesse est incapable de jeter quoi que ce soit. Mes parents habitent encore dans la grande maison familiale où ils m’ont élevée avec mes 2 frères et mes 2 sœurs… il en rentre, du stock là-dedans! Tous les garde-robes sont pleins à craquer. Au point où je pose mon petit bagage par terre ou sur une chaise, quand je dors là-bas! Ils sont aujourd’hui âgés de 71 et 83 ans et les 5 enfants, on redoute le moment inévitable qui approche où mes parents devront se départir de 90% de tous leurs biens pour déménager dans plus petit… J’étais donc ravie de voir le choix de lecture de ma mère dans l’avion, en route pour un petit voyage mère-fille: Mettez de l’ordre dans votre vie pour alléger celle des autres de Margaret Magnusson.

Après le hygge l’art de vivre à la danoise qui mise sur le moment présent et le plaisir d’être ensemble et la méthode KonMari, l’art d’organiser sa maison soigneusement, on découvre maintenant le döstädning; procédé consistant à se délaisser des choses inutiles, du temps de son vivant, afin de ne pas laisser cette tâche à ses proches. Yessss maman!

Le bonus? Selon l’auteure suédoise, un merveilleux de sentiment de libération!

SES TRUCS?

  1. Ne pas trop attendre pour s’y mettre. Idéalement autour de 65 ans. Quand on a encore l’énergie de le faire.
  2. Commencez par le grenier, le sous-sol et le garage; on est souvent moins attaché aux objets qu’on y accumule et qui ne servent pas depuis des siècles.
  3. Ensuite les placards d’entrée; c’est généralement la que l’on a entassé «provisoirement» ce que l’on ne savait pas où ranger.
  4. Passons aux garde-robes… Ahhh le fameux ménage des garde-robes!
    Les règles d’or sont:
    On sort tout!! On étale sur son lit et on lave à fond sa garde-robe ou son walk-in.
    On fait 3 piles: à donner, à garder, à réparer/laver.
    À mettre dans la pile «à donner »: tout ce qui ne fait plus. Oubliez le «un jour, je perdrai du poids». De toute façon, si jamais ça arrive, vous voudrez avoir quelques nouvelles pièces à la mode. Et lisez bien ceci: tout ce que vous n’avez pas porté depuis plus d’un an: on donne au suivant!
  5. Réservez pour la fin les lettres, les photos et papiers personnels, car ils sont porteurs d’une telle charge émotionnelle qu’il est souvent difficile de s’en séparer. Numérisez le plus possible. Et ne gardez que ce qui a la plus grande valeur pour vous.
  6. Prévenez vos proches que vous vous lancez dans votre «opération grand débarras» et invitez-les à venir se servir dans votre bric-à-brac. C’est plus facile de donner un objet quand on sait qu’un proche l’utilisera sûrement. Le reste, on donne à une banque de cueillette d’objets ou à un organisme.
  7. À tout âge, le grand ménage rend la vie bien plus légère et plus agréable! Et pour le troisième âge, c’est bien plus qu’un cadeau que vous vous faites… ce sont vos enfants qui vous en seront reconnaissants!

On s’apprête à atterrir. J’ai fini son livre pendant le vol, c’est ce qui m’a inspiré cet article. Espérons que ma mère sera aussi inspirée que moi à sa lecture et surtout, qu’elle passera à l’action à son retour! Mais pour l’instant, place aux vacances!

En direct de 01:00 à 05:30
1342
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.