• Accueil
  • Des sacs en cuir...d'ananas

Des sacs en cuir...d'ananas

Des sacs en cuir...d'ananas

L’ananas a depuis longtemps sa place dans notre assiette, il est devenu un accessoire déco ces dernières années et il s’apprête maintenant à faire son entrée dans notre garde-robe. Oui, oui. Vous avez bien lu! Je vous explique.

QUI A EU CETTE IDÉE FOLLE… ET BRILLANTE?
C’est Carmen Hijosa, une Espagnole experte en cuir qui a eu cette folle idée. Alors qu’elle agissait à titre de consultante aux Philippines dans les années 90, elle a été choquée par les impacts environnementaux de la production et du tannage chimiques du cuir. Elle s’est mise à la recherche d’une solution de rechange puis a été inspirée par les fibres végétales utilisées pour la confection de certains vêtements aux Philippines, dont le traditionnel barong tagalog. Il lui aura fallu plus de sept ans pour développer le Piñatex, un textile fait à partir des feuilles d’ananas, un sous-produit de la culture que les fermiers brûlaient ou qui pourrissait dans les champs. L’entreprise qu’elle a fondée, Ananas Anam, est la seule à offrir du cuir d’ananas à ce jour.

 

 

DU CUIR? AVEC DES FEUILLES… MAIS COMMENT?
Il faut savoir d’abord que les feuilles d’ananas sont beaucoup plus longues que celles qui se trouvent sur notre fruit acheté à l’épicerie. On extrait les fibres des feuilles à la ferme directement à la ferme à l’aide d’une machine créée par Ananas Anam, puis on les lave et on les sèche avant de les envoyer à une usine philippine qui en fait un treillis. Il faut 480 feuilles d’ananas pour créer 1m2 de cuir d’ananas! Le treillis est ensuite envoyé en Espagne où on lui donne l’aspect du cuir.

UN MATÉRIAU ÉCOLOGIQUE?
Absolument! Comme les feuilles d’ananas sont un sous-produit de la culture d’ananas, on n’utilise aucune ressource supplémentaire pour le produire. Sa production s’inscrit plutôt dans le mouvement d’économie circulaire puisqu’elle utilise un matériau qui aurait autrement été brûlé ou jeté. Ce qui reste des feuilles est utilisé comme biomasse ou biogaz. Le Piñatex est résistant, durable, biodégradable et compostable. Difficile de faire plus écolo!

TOUT JUSTE ARRIVÉ AU CANADA
C’est Rose Buddha une jeune entreprise montréalaise connue pour ses leggings faits à partir de bouteilles recyclées qui est la première à offrir des produits en cuir d’ananas au Québec. Sa nouvelle collection de sacs, Pina, est confectionnée à la main au Québec. Elle comprend un fourre-tout, un grand sac pour le sport ou un week-end (avec fermetures éclair pour mettre le tapis de yoga, on aime!) et un sac à couches. Les prix vont de 265$ à 595$ ce qui est comparable à un sac de cuir de bonne qualité.

Previous Next

Il faut savoir que ce n’est pas n’importe quelle entreprise qui peut acheter du cuir d’ananas. Ananas Anam valorise l’écologie et le travail équitable et on doit subir une évaluation rigoureuse et montrer patte blanche au niveau écologie pour pouvoir s’en procurer, ce que nous avons réussi. 

En direct de 01:00 à 05:30
1225
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.