• Accueil
  • Avec le printemps revient la mue du chien

Avec le printemps revient la mue du chien

Avec le printemps revient la mue du chienLUI PENG

Pour les propriétaires d’animaux, qui dit printemps dit mue. C’est encore plus vrai pour les animaux qui ont un sous-poil abondant, comme les chiens nordiques.

Sachez que toutes les races de chiens muent et ce, l’année durant. Les poils des animaux sont comme nos cheveux et ont une durée de vie. Invariablement, ils finissent par tomber et sont remplacés par de nouveaux poils. Il y a quand même deux périodes critiques de mue à l’automne et au printemps. L’épais manteau d’hiver fait alors place à celui plus léger de la belle saison et inversement plus tard dans la saison.

UNE QUESTION DE PHOTOPÉRIODE
C’est quand les jours allongent et que les périodes de luminosité sont plus longues que les poils de nos chiens reçoivent le signal qu’ils doivent tomber et être remplacés par de nouveaux poils. C’est pourquoi nos animaux qui vivent surtout à l’intérieur et sont exposés à de la lumière artificielle sur de longues heures ne sont pas aussi bien réglés que les animaux sauvages par la photopériode. Chaque propriétaire d’animaux doit savoir que la chute des poils fera partie de sa vie de façon plus ou moins récurrente.

POUR AIDER LA MUE DU CHIEN
Il est possible d’aider à raccourcir la période de mue par des brossages fréquents, chaque jour idéalement. Personnellement, avec deux chiens et deux chats, vous imaginez bien qu’à cette période-ci de l’année, le balai et l’aspirateur sont mes meilleurs amis. Puisqu’un de mes chiens, Laos, est un labernois grand producteur de poils, je lui offre (c’est à moi que ça donne le meilleur coup de pouce) un brossage en salon de toilettage chaque semaine pendant la période de mue. C’est une option intéressante quand le temps manque. Une nourriture équilibrée, riche en Omega 3, aidera aussi le pelage de votre chien à être en meilleure santé.

QUAND EST-CE QUE LA MUE DEVIENT UN PROBLÈME?
Si un animal perd beaucoup de poils, devient en partie alopécique (avec des plaques de peau sans poils), s’il se gratte beaucoup, a des pellicules abondantes ou des rougeurs, il vaut mieux consulter votre médecin vétérinaire. Plusieurs maladies peuvent affecter le pelage de votre animal, dont des maladies endocriniennes, des parasites (non visibles à l’oeil), des allergies et des maladies chroniques.

Bon printemps à tous les amis des animaux.  Et bon coup de balai!

Le Classique 6@6

Le Classique 6@6

avec Denis Fortin

En direct de 18:00 à 20:00
2932
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.