Aller pêcher avec papa

Aller pêcher avec papa

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Karine Rochdi.

Pour un enfant, aller taquiner le poisson avec son papa, c’est extra! Parlez-en à Marc-André Royal, chef propriétaire du restaurant le St-Urbain et des boulangeries La bête à pain pour qui l’été rime avec vélo, baignade et pêche en famille!

L’incontournable coffre à pêche
Marc-André Royal a initié très tôt son clan aux plaisirs de la pêche, de sorte que l’activité est devenue un incontournable dans la saison estivale de sa petite famille. Il a fait découvrir les joies de la pêche à ses filles vers l’âge de quatre-cinq ans. « Une bonne façon de les encourager à pêcher est de leur acheter un petit coffre à pêche, conseille celui dont on voit régulièrement les prises sur son compte Instagram. Elles adorent s'échanger des hameçons et des petits équipements. »

Et si ça ne mord pas?
Comment motive-t-il les petites Alexia dix ans et Marion sept ans lorsque les poissons ne sont pas au rendez-vous?  « À notre chalet, les poissons sont nombreux. Nous pêchons l'achigan à petite bouche et la truite. Quand ça ne mord pas, j’apporte des livres, des jeux et il y a toujours des grignotines à manger. J'arrête à la plage pour qu'elles puissent aller courir et attraper des grenouilles ou des ménés. » Et que dit-il à ses filles si elles reviennent bredouilles? « Le focus n'est jamais sur le fait d’attraper mais de s'amuser », note Marc-André Royal.

Les prises les plus faciles à pêcher
« Les poissons les plus faciles à pêcher sont les achigans à petite bouche explique Marc-André Royal. Ils offrent un beau combat et sont très présents dans nos lacs et rivières. » Qu’est-ce qu’Alexia et Marion aiment le plus de la pêche? « Elles ont appris à découvrir des petits trésors que la nature nous offre. C’est aussi une grande fierté pour elles d'attraper une grosse truite. »  Et qu’en est-il pour le fier papa?


« J'adore passer du temps avec elles dans la nature. Ce sont des moments précieux et de qualité. »

 
Conseils de pro
Quel beau moment que celui de voir son enfant prendre ses premières prises! Pour que cette activité soit un succès, nous avons demandé quelques conseils à Denys Benoit, fondateur des boutiques Techniques chasse et pêche situées à Saint-Hubert et Gatineau. « Comme les mathématiques, la pêche ça s’apprend. Il est très important de savoir où pêcher, précise-t-il. De nos jours, la majorité des enfants sont des ‘’pitonneux’’ et si vous désirez leur apprendre le sport de la pêche, vous devrez faire en sorte qu’ils capturent des poissons dans les trente premières minutes. Sinon, ce ne sera pas long qu’ils vous feront savoir que c’est ‘’plate ‘’ la pêche. »

Canne à pêche, vers de terre et cie
Denys Benoit suggère un minimum de connaissance pour se lancer dans cette activité si on veut y avoir du succès et du plaisir. « Pour savoir où, quand et comment pêcher, il n’y a pas mieux que le livre Techniques de pêche, secrets de la pêche au ver de nuit *.  Ce livre a été écrit pour enseigner aux jeunes comment faire de belles pêches. J’ai tout appris dans ce bouquin. » Côté équipement, il recommande une canne à pêche très légère et flexible, munie d’un fil transparent et fin (ce qui vous donnera ainsi plus de chance de tromper le poisson) et évidemment de beaux vers de terre, les plus gros, les plus vivants, les plus dodus que vous aurez capturés vous-mêmes si vous désirez limiter les coûts.

Où débuter?
Pour les apprentis pêcheurs, il est recommandé d’opter pour des baies peu profondes et des plans d’eau en bordure des sentiers pédestres où abondent les crapets soleil, perchaudes et poissons-chats (les enfants adorent particulièrement le nom de ce poisson!)

Bonne pêche!

* Disponible en format numérique sur le site web de Techniques chasse et pêche

Photo bv: Alexia avec un achigan à petite bouche

En direct de 05:30 à 08:30
1672
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.