• Accueil
  • Des cégeps de la région n'ont pas encore de politique contre le harcèlement sexuel

Des cégeps de la région n'ont pas encore de politique contre le harcèlement sexuel

Des cégeps de la région n'ont pas encore de politique contre le harcèlement sexuelPhoto: Cogeco nouvelles
Le Cégep de Trois-Rivières, pavillon des Humanités

Plusieurs établissements postsecondaires du Québec ne se sont toujours pas dotés d’une politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel sur leur campus.

Selon le Devoir, deux universités et une vingtaine de cégeps contreviennent ainsi à l'ultimatum de Québec fixé au 1er janvier.

Parmi les 26 collèges qui ne sont sont pas conformés à la directive du ministère, on note le Cégep de Trois-Rivières, le Collège Shawinigan le Cégep de Drummondville et celui de Victoriaville.

L’Université du Québec à Montréal et l’Université McGill sont parmi les absents de la liste du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, dont le quotidien fait état.

La loi 151 avait été adpotée en décembre 2017 dans la foulée du mouvement #MoiAussi.

Photos du bas: Le Collège Shawinigan et le Cégep de Drummondville. 

 

En direct de 16:00 à 18:00
2131
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.