• Accueil
  • Perte de l’odorat en raison de la COVID-19 | «Un handicap sérieux»

Perte de l’odorat en raison de la COVID-19 | «Un handicap sérieux»

Perte de l’odorat en raison de la COVID-19 | «Un handicap sérieux»Getty Images/E+/ RealPeopleGroup
Pourquoi certains patient guéris de la COVID-19 n'ont toujours pas retrouvé l'odorat des mois après leur rétablissement?

11:26

Même s’ils ne sont pas aussi à risque de mourir de la COVID-19 que les aînés, les jeunes et les adultes peuvent toutefois être aux prises avec d’autres symptômes fort incommodants comme la perte de l’odorat. 

Depuis le début de la pandémie, la communauté scientifique a découvert que l’un des symptômes de la COVID-19 était la perte de l’odorat. 

Même si ce symptôme peut paraître banal comparativement à la mort, il n’est pas à prendre à la légère, de dire Dr François Marquis, chef du service des soins intensifs à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. 

«Depuis le début de la pandémie, tout le monde s’inquiétait sur leur risque de mourir. Et on s’est rendu compte que les gens âgés avec des comorbidités avec plus de risques de mourir. Les autres? Ça allait bien, ils ne mourraient pas. Mais ce n’est pas parce que tu ne meurs pas que ça va bien aller! Un jeune de 16-17 ans qui ne goûte plus ou qui ne sent plus pour le restant de ses jours, j’appelle ça un handicap sérieux. C’est une atteinte sauvage à sa qualité de vie. Quand les gens disent qu’ils n’ont pas peur de la COVID parce qu’ils sont trop jeunes pour mourir, je leur dis qu’ils ne sont pas trop jeunes pour être anosmique pour le restant de leurs jours!» 

Rythme le soir
En direct de 19:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.