12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Fiesta santé: cuisinez, bougez et riez avec Alexandra Diaz

Fiesta santé: cuisinez, bougez et riez avec Alexandra Diaz

Fiesta santé: cuisinez, bougez et riez avec Alexandra DiazMitsou Magazine

«Qu’est-ce qu’on mangeeeee ce soir?» est sûrement LA phrase que vous entendrez le plus souvent dans les prochains jours, avec la folie de la rentrée!

En manque d’idées et de temps pour tout faire, incluant la popote pour rassasier votre marmaille? Pas de panique! Fiesta santé – Mes recettes et mes trucs pour commencer à bouger et être débordant d’énergie d’Alexandra Diaz tombe juste à point et vous aidera assurément à surmonter le stress de la rentrée, qui vous sera plus douce… et festive!

L’animatrice et productrice Alexandra Diaz, coauteure des quatre best-sellers Famille Futée (vendus à plus de 600 000 exemplaires), nous revient aujourd’hui en force en solo et nous propose son nouveau livre de recettes dans lequel figure, en valeur ajoutée, un volet sportif grâce à sa passion pour la course à pied! Dans ce cinquième ouvrage, Alex propose plus de 100 recettes et de nombreuses variantes, ultra colorées, qui lui servent de carburant pour avoir une vie active et se sentir en pleine forme. Les recettes festives pleines de fraîcheur sont réparties en 14 chapitres, dont des brunchs de feu, des déjeuners qui brisent la routine, des tacos punchés, des salades de toutes les couleurs, des sandwichs spectaculaires, des pâtes incontournables, une touche sucrée… et même un chapitre sur les apéros (le gin tonique à l’orange sanguine mettra réellement un peu de soleil dans nos journées pluvieuses). Fiesta!

«À mes yeux, pour être en santé, il faut cuisiner, bouger et, dans un monde idéal, rire tous les jours. Ça vous dit?»

Alexandra, on t’a entre autres connue à travers Cuisine futée, parents pressés. Tu te lances cette fois-ci en solo et on apprend un peu plus à te découvrir à travers ce nouveau livre de recettes et de trucs de remise en forme. Qu’as-tu voulu transmettre aux gens avec ce nouvel ouvrage?

Pour moi, la santé, c’est autant ce que tu mets dans ton assiette que l’activité physique. Souvent, les filles, on a une approche du sport qui vise à changer notre corps, que ce soit pour perdre du poids ou autre chose. Pour ma part, ce qui me fait me sentir bien, c’est le mélange des deux; c’est le carburant et l’exercice. J’ai donc décidé de faire un nouveau livre de recettes, mon cinquième en carrière, parce que j’adore cuisiner, je cuisine depuis toujours, j’ai une famille qui cuisine et je cuisine frais. C’est aussi parce que ça fait partie de mon quotidien et parce que le plaisir de la conversation avec mes enfants, avec mes amis et avec ma famille se fait autour de la table. La cuisine, c’est le cœur de ma vie. J’ai eu une maman qui cuisinait beaucoup et qui m’a appris beaucoup de choses. J’ai aussi pris des cours de cuisine en Thaïlande, au Mexique, au Chili, et j’ai pris part à plusieurs ateliers… Rien de professionnel, mais comme on l’a su à travers Cuisine futée, j’aime popoter! J’ai mis sur papier mes recettes, qui sont vraiment issues de ma culture chilienne, ma culture québécoise et ma culture espagnole. C’est vrai que mes recettes, elles représentent un peu tout cet héritage-là, que je cuisine tous les jours.

 

TACOS DE HARICOTS NOIRS CROUSTI-FUN

Tu confies que tu n’avais jamais fait de sport avant de devenir coureuse, il y a 7 ans, et que tu avais un mode de vie sédentaire. J’ai du mal à croire ça (rires)!

Je te jure! Dans les 14 chapitres de recettes, il y a une chronique de course à la fin de chacun d’entre eux avec une liste de mes trucs pour une vie plus active. Cette partie-là sur le sport, c’est parce que je n’avais jamais fait de sport avant de commencer à faire de la randonnée et courir. Je n’avais jamais fait quoi que ce soit, mais j’aurais aimé ça faire du sport plus tôt… J’ai toujours trouvé que c’était important. Puis, quand j’ai eu des enfants, je n’étais vraiment pas capable de les suivre et d’avoir du fun. On va au parc, on court, on se «pitche» la balle… Tout ça, je trouvais ça plate, plate, plate. Je voulais vraiment trouver une façon de commencer à bouger et de commencer à faire du sport pour éprouver plus de plaisir dans ces situations-là. Quand j’ai découvert la course, je me suis rendu compte qu’il y a moyen de courir à notre propre rythme, quel que soit notre âge, quel que soit notre gabarit. J’ai donc décidé de partager les trucs que j’aurais moi-même voulu lire quand j’étais «couch potato», que je n’avais jamais fait de sport. Je n’étais pas bonne en natation, je n’étais pas capable de tenir une raquette de tennis, pas capable de courir, pas bonne en ski alpin, pas bonne en ski de fond… J’ai commencé à courir et je me suis rendu compte que même si je me faisais dépasser par tout le monde au parc, moi, je me dépassais. Ce plaisir-là, je ne l’avais jamais connu. Ça m’a fait me sentir mieux dans mon corps et surtout mieux entre les deux oreilles.

La course, c’est la drogue naturelle la plus forte. Ça sécrète des endorphines. Ce n’est pas moi qui le dis! Quand tu cours, tu pognes un high! Ce high-là, ça fait qu’on est plus heureux. Ce sport-là m’a réellement rendue plus heureuse, plus euphorique et pleine d’endorphines. Quand je pars le matin et que je vais faire une petite course, parfois, ça peut être 15 minutes, mais c’est toujours efficace! Le sport de la course, quand tu n’as jamais vraiment fait d’activité physique, c’est un des sports qui te permettent de progresser le plus rapidement. Tu te trouves champion assez vite. Je pense que la majorité des gens sont plus comme moi que comme Bruny Surin… que je trouve admirable, mais qui va m’intimider avec ses performances. Quand on suit des cours d’aérobie, de gym ou qu’on pratique une activité physique avec un entraîneur, par exemple, les instructeurs ne sont pas nécessairement dans notre réalité à nous. J’ai constaté qu’en courant, j’ai découvert beaucoup de gens qui étaient de mon niveau. Et je dis toujours «ma course, ma vitesse»! Comme je te dis, je me fais dépasser, mais je me dépasse moi-même. Donc, cet espèce de sentiment de championne, eh bien… c’est ce que j’aborde dans mon livre. Dans le fond, cours pour toi et pour ton propre plaisir. Ça, personne d’autre ne peut te le donner.

Finalement, ce que j’aurais voulu lire, c’est ce que j’ai écrit. J’ai donc écrit le livre d’une experte en dernière au fil d’arrivée, mais première dans son bien-être! Ce n’est pas grave si je ne bats pas des records comme tous les gens quand je m’inscris à une course officielle ou un marathon. Moi, je vais le faire parce que ça fait vraiment du bien! Le coup de feu de départ, 3-2-1… C’est comme un party! Mais, dans le day-to-day, je ne serai jamais sur un podium. Dans mon quotidien, toutefois, le sentiment de championne, ça fait que je pars toutes mes journées avec un plaisir que personne ne peut me donner à part mon propre corps, donc je le respecte davantage. Courir a aussi éloigné la loupe de mes complexes. Est-ce que mon corps s’est transformé? Pas vraiment. Pour ça, il faudrait que je lève des poids et que je fasse de la musculation. Mais, je me sens simplement bien! Dans mes 14 chroniques, je parle de ce qu’on porte pour courir, des souliers qu’on achète, de ce dont mon coach depuis 7 ans (Pierre Léveillé) m’a déjà dit et qui pourrait aider d’autres personnes, ainsi que de bons conseils. Il y a aussi une nutritionniste sportive (Mélanie Olivier), une ancienne athlète d’élite, qui a validé toutes les recettes du livre. J’ai donc essayé de faire un guide qui motive vraiment à commencer à bouger. C’est vraiment un ouvrage pour s’introduire à l’activité physique, parce que franchement, il n’y a personne qui ne va pas se sentir mieux après avoir fait le tour du bloc à la marche pendant 15 minutes.

Justement, tu nous donnes une foule de trucs pour intégrer la marche à notre rythme de vie sans même qu’on s’y aperçoive!

En effet! On peut marcher ou courir lentement lorsqu’on parle au téléphone ou autre. La chronique Tes jambes, ton moyen de transport présente des façons d’optimiser notre temps… parce que moi non plus, je n’ai pas le temps d’aller au gym tous les jours et tout. Par contre, à un moment donné, ton mode de vie te permet d’additionner tous les moments où tu deviens actif et ça finit par donner un beau résultat. Dans la chronique où je partage tout ce que ma nutritionniste sportive m’a appris, une des choses les plus importantes, c’est que lorsqu’on commence à bouger, il ne faut pas manger davantage. Si tu te dis que tu viens de faire de la course ou de la randonnée et que tu peux donc manger de la poutine… Eh nooooon! À moins de s’entraîner 1h30 à haute intensité, tu n’es pas censé avoir un apport supplémentaire d’aliments. Il faut simplement manger bien. Là, tu vas voir des changements, tu vas te sentir plus léger, tu vas bien dormir, tout va se réguler… Ce sont toutes des petites choses que j’essaie d’expliquer dans les chroniques de Fiesta santé.

BANH MI DE TOFU À LA LIME ET AU SÉSAME

Dans chaque recette, il y a toujours la touche active et la touche festive. La touche active donne des indicateurs pour commencer à bouger et savoir quels aliments prioriser. Je ne voulais pas que ce soit lourd, je voulais que ce soit léger, et qu’à chaque page, les gens puissent en apprendre un petit plus sur le bon carburant ET la motivation pour s’activer.

QUI PEUT RÉSISTER À CES EAUX PARFUMÉES?

En début de livre, tu dédies Fiesta santé à tes enfants, Simone et Henri. Quels ont été leurs types de recettes coups de cœur dans ce nouveau livre?

Pour vrai… Ma fille, c’est la meilleure au monde pour faire des salades! Ça étonne toujours les gens, personne ne me croit, mais ma fille trippe sur les salades et mon fils adore les légumes. Sérieusement, ils mangent bien et ils mangent frais. Ils cuisinent aussi beaucoup avec moi! Je dirais que mon fils est une «bibitte» à sucre. Donc, il est content quand on arrive au dessert, mais une de ses plus grandes qualités, je te dirais que c’est de manger lentement. C’est comme ça qu’il a appris à savourer! Il est super connecté avec son sentiment de société, donc je dirais que c’est vraiment lui qui donne le rythme à table!

SOUPE À L’OIGNON GRATINÉE

Cet été, j’ai beaucoup travaillé de la maison, comme je terminais mon livre, alors ma fille a souvent fait à dîner. Elle a 10 ans, elle monte en cinquième année! Elle fait des salades repas king-créoles, ça n’a pas de bon sens! Elle est une reine. Le monde ne me croit pas, jusqu’à ce qu’il vienne manger chez nous! Nos invités n’en reviennent pas. Comme tout le monde, il y a des journées où je n’ai pas envie de bouger, que j’ai envie de ne rien faire, même pas de cuisiner… C’est normal, ça fait partie de la vie! Je propose alors de faire des grilled-cheese et elle est hésitante… mais, quand je propose de faire des salades, elle saute de joie!

Dans le livre, je donne aussi des trucs que j’ai utilisés pour que mes enfants mangent davantage de légumes. Tout est dans la façon de les présenter et de les apprêter. Je leur donne des crudités coupées à la mandoline, comme des croustilles, et je mets parfois de l’huile d’olive, avec de la fleur de sel, des feuilles de coriandre ou de la lime. N’importe qui va trouver ça délicieux! Je ne vais jamais leur donner un légume tout nu, sec. Donc, mes enfants connaissent maintenant davantage les bons assaisonnements, les bons parfums, les herbes et toutes ces choses-là pour donner plus de vie (et de goût) aux légumes.

PIZZA MELON

Honnêtement, prêcher par l’exemple, c’est quelque chose qui m’a beaucoup aidée à faire des bons choix, tel que vouloir apprendre à faire du sport. Je n’avais aucune raison de faire du sport. J’étais bien quand j’étais «couch potato»… à part en me jugeant sévèrement comme beaucoup de femmes le font, en n’étant jamais complètement satisfaite de mon corps. Par contre, quand tu as un enfant, tu veux prêcher par l’exemple. Alors mes enfants ont été ma grande source de motivation pour essayer de trouver un sport que j’allais aimer.

PAPARDELLES À L’AVOCAT ET AUX CREVETTES ÉPICÉES

Un de tes ingrédients vedettes est sans aucun doute l’avocat dans ton nouveau livre. Est-ce ton ingrédient fétiche?

(Rires) Ça, c’est une affaire de Chiliens… En même temps, je dirais que c’est devenu l’affaire des milléniaux. Si tu vas sur Instagram, tous les milléniaux font des tartinades à l’avocat! Moi, je connais déjà ça depuis longtemps! Les Chiliens se lèvent le matin, ils écrasent un avocat avec un peu d’huile d’olive. J’ai grandi en me faisant servir un pain grillé à l’avocat tous les jours de ma vie. Je l’ai donc pimpé un peu et j’ai décidé de le mettre un peu plus funky dans le livre en y ajoutant des noix de cajou, pour que ça goûte autre chose de plus surprenant que ce que j’ai toujours mangé.

BURGER DE MORUE CAJUN

Parce que les Chiliens font ça! Tu vas au Chili, tu vas manger des avocats tous les jours! Même chose pour les milléniaux, on dirait… Plus besoin de les convaincre, ils sont maintenant «avocat addict» (rires).

Dans Cuisine futée, la plupart des recettes avec de l’avocat, c’étaient les miennes! Pour ce nouveau livre de recettes, c’est sûr que c’est juste mon univers. Avec Geneviève [O’Gleman], c’était la combinaison des deux. C’était intéressant d’avoir ce mélange, mais là, ce que je propose maintenant, c’est plus l’univers d’une fille active qui court après le fundans la vie. C’est vraiment ça. Je veux que ce soit amusant! C’est clair que je suis quelqu’un qui a beaucoup d’énergie; je me lève tôt, je me couche tard (rires), je suis de bonne humeur, je fais le party le midi ou/et le soir (pas au sens trash du terme, mais bien au sens festif). D’ailleurs, c’est ma fille qui a trouvé le titre du livre! Lorsque je cherchais un titre pour ce dernier, j’ai demandé à mes enfants de sortir tous les noms qui caractérisaient leur mère. Il y avait courir, dormir, voyager, lire… et ma fille disait «fiesta, fiesta, fiesta!». Et santé, c’est «chin-chin», mais aussi LA santé. On le sait, on le dit tout le temps. À Noël, quand l’on souhaite quelque chose, c’est la santé. Si on a ça, tout est possible. Fiesta santé, c’est donc un peu ma philosophie, mais c’est ma fille qui a mis les deux termes l’un à côté de l’autre et qui m’a fait réaliser que ça me représentait vraiment, dans son coeur à elle. C’est donc devenu le brand!

Tu dis que tu as suivi beaucoup de cours de cuisine mexicaine lors de la dernière année. Qu’est-ce que cet apprentissage t’a apporté?

C’est une cuisine extrêmement riche, empreinte de mille et une possibilités. Il y a une cheffe que j’aime beaucoup, à Tulum, avec qui j’ai suivi des cours deux fois… J’ai aussi découvert une autre cheffe dans la même région lors de ma dernière visite. Les deux étaient fort réputées pour tout ce qui est assaisonnements sur des salades et des mets frais. Chez moi, les salades, elles ne sont pas simplement composées de légumes. Une salade est aussi composée de feuilles de laitue de toutes sortes, avec un grain (quinoa, couscous ou autre) et une protéine. Pour les protéines, on peut choisir n’importe laquelle qui soit à notre disposition, que ce soit des pois chiches ou du poisson… Pour moi, ça, c’est top! Il faut noter que les assaisonnements chez les Mexicains sont extrêmement savoureux. Je trouve vraiment qu’ils ont une façon de faire qui est accessible à tous. C’est juste que je suis un peu plus loin géographiquement (rires)… Si mon pays de naissance était plus proche, j’irais plus souvent, mais j’essaie d’y aller quand je le peux et d’en apprendre le plus possible sur leur gastronomie.

TACOS AUX CREVETTES NORDIQUES SAUCE CHIPOTLE

Quels sont tes autres projets présentement?

Une chose que j’aime beaucoup, c’est que je suis devenue porte-parole de Hello Fresh l’année dernière, donc je suis popoteuse officielle pour la marque! J’ai testé leurs boîtes deux mois avant d’accepter le mandat et j’ai réalisé que leurs recettes étaient complètement en ligne avec les choses que j’aime, donc j’ai accepté leur proposition. Pour moi, c’est comme la fête des Mères chaque semaine et ça a été une révélation. En plus, l’entreprise est assez écologique! Je ne pourrais plus penser à ma vie moderne sans ça et je continue à apprendre des recettes. C’est fabuleux.

PANCAKES AUX BANANES ET AUX PACANES

L’année dernière, je suis également devenue porte-parole du Saguenay-Lac-Saint-Jean. C’est réellement un des plus beaux contrats que j’ai eus de ma vie. Je dois m’y rendre à chaque changement de saison. Je fais des reportages sur le terrain et je vais y faire de la randonnée en famille, en plus de rencontrer des producteurs locaux. Du point de vue patrimonial, cette région est un bijou!

Aussi, je pars prochainement en tournée de signatures dans les salons du livre et les librairies avec mon livre. Je travaille également sur une émission de télé. J’ai récemment fait le pilote et il a été présenté. Je ne sais pas quand je vais le sortir, mais il est prêt et il est beau. Tout le monde qui le voit me dit que c’est adorable! Je suis très contente. Je vais bientôt dévoiler le concept! Pour l’instant, je peux seulement dire que ça réunit sport, bouffe, voyage, famille… C’est vraiment dans mon univers.

Fiesta santé, Mes recettes et trucs pour commencer à bouger et être débordant d’énergie d’Alexandra Diaz est disponible dès maintenant en ligne (29.95$) et en librairie!

À lire aussi:

POUR EN FINIR AVEC LES CORVÉES, GENEVIÈVE O’GLEMAN S’ATTAQUE AUX LUNCHS!

CRÉDIT PHOTO À LA UNE: COURTOISIE
PHOTOS TEXTE: CARL LESSARD / CHARLESBRIAND

En direct de 19:00 à 00:00
939
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.