• Accueil
  • Ludovick Bourgeois parle de ses derniers moments avec son père Patrick

Ludovick Bourgeois parle de ses derniers moments avec son père Patrick

Ludovick Bourgeois parle de ses derniers moments avec son père PatrickInstagram La semaine des 4 Julie

Depuis le 30 octobre dernier, on peut se procurer le minialbum Bedroom Sessions de Ludovick Bourgeois sur lequel il reprend des chansons de son enfance qui l’ont marqué. Fier de son parcours accompli depuis son couronnement à La Voix en 2017, Ludovick Bourgeois continue de tailler sa route et convaincre les gens qu’il est plus que la simple copie de son défunt père, Patrick Bourgeois.

C’est en effet sur ce sentiment parfois d’imposteur qu’a débuté l’entrevue du jeune homme à La semaine des 4 Julie, mais rapidement, Julie Snyder en est venue à discuter des derniers moments partager entre lui et son père. Des souvenirs d’une grande importance pour Ludovick Bourgeois, comme il a pu partager la scène avec lui quelques mois avant son décès.

« J’ai fait La Voix jusqu’à mai 2017, et lui est parti en novembre, donc j’ai eu un bon trois-quatre mois à faire des spectacles ensemble, à roomer ensemble en tournée. On couchait dans la même chambre d’hôtel, alors on avait beaucoup de temps de qualité », s’est-il rappelé le sourire aux lèvres.

N’empêche que le départ soudain de son père a pris tout le monde par surprise. « Il ne laissait pas grand-chose de négatif rentrer en lui », a-t-il confié à l’animatrice.

Le dernier échange qu’il a eu avec son père était d’ailleurs juste avant de partir en voyage pour la Chine avec sa soeur Pénélope, sa mère José Aumais et sa tante. Ceux-ci ont longtemps hésité à partir, mais c’est Patrick Bourgeois qui a insisté pour qu’ils le fassent sans gêne et sans regret.

« Oui, on lui a demandé, car c’était bien important pour nous qu’il se sente à l’aise, et qu’il sente que sa famille n’est pas loin de lui aussi dans ses derniers moments. Mais il ne voulait pas ternir notre voyage, il voulait vraiment qu’on parte », a-t-il soutenu.

« Je ne sais pas s’il savait ce qui s’en venait, mais lui ne voulait pas qu’on le perçoive comme quelqu’un de faible », a-t-il  poursuivi.

Plus encore, son père leur parlait souvent de son projet d’album qu’il sortirait une fois hors de l’hôpital. « Pour vrai, il avait des idées de tunes sur son cellulaire, dans les mémos, des mélodies qu’il chantait et qu’il voulait garder pour plus tard. Il se croyait clairement », a en effet ajouté Ludovick.

C’est donc grâce à son énergie et son attitude positive que Patrick Bourgeois a permis à sa famille de faire leur deuil plus facilement, car les derniers moments qu’ils ont passés avec lui étaient empreints de bonheur.

« C’était pas triste quand on allait le voir, c’était joyeux. J’avais hâte d’aller le voir et de lui raconter des jokes, le voir avec mes soeurs [Marie et Pénélope]. C’était super plaisant comme moments. »

Une autre preuve de la grandeur de cet artiste inoubliable dans l’univers musical du Québec.

Pour voir l’entrevue complète, cliquez ici.

En coulisses
Psst : Ludovick Bourgeois a également offert une courte performance de la chanson Baby One More Time de Britney Spears, qui se retrouve sur son EP numérique. Pour l’occasion l’équipe de La semaine des 4 Julie avait installé un sofa-lit pour faire un clin d’oeil au titre son minialbum, Bedroom Sessions.

Les weekends à Samuel
En direct de 12:00 à 16:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.