12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close

12 traditions de Noël autour du monde

112
Tous les pays où une partie de la population est chrétienne fêtent Noël d’une quelconque façon. Certains, comme nous, réveillonnent le soir du 24 alors que d’autres, comme les Japonais, apprécient le volet commercial de la fête et la célèbrent de manière laïque. Voici quelques faits intéressants et quelques traditions de Noël différentes de la nôtre, mais tout aussi réconfortantes.
Les Japonais qui sont bien connus pour leur sens de la thématique et de la fête célèbrent Noël depuis de nombreuses années en mangeant des gâteaux blancs décorés de fraises la veille de Noël. Les centres commerciaux y sont également décorés et le soir de Noël, les couples célèbrent ensemble et s’offrent des cadeaux.
Aux Philippines, un des pays les plus catholiques d’Asie, les chants de Noël commencent à être entendus dès le 1er septembre, et ce, jusqu’au 24 décembre. Les catholiques préparent des lanternes de Noël qui représentent l’étoile de David ayant guidé les rois Mages
Au Sri Lanka, les feux d’artifice du 1er décembre annoncent Noël qui approche depuis l’arrivée des Portugais au 16e siècle. Le 24 décembre, les 7 % de la population qui sont chrétiens vont à la messe de minuit et le 25, ils invitent leurs amis non-croyants à célébrer avec eux pour manger du gâteau de Noël et boire du vin jusqu’au traditionnel festin de Noël.
En Serbie, en plus des copieux repas habituels, on coupe un chêne duquel une bûche est coupée (Badnjak) et brûlée alors que d’autres membres de la famille déposent des noix de Grenoble sur de la paille et du blé. C’est en regardant la badnjak brûler que la famille prie pour que l’année soit remplie de bonheur, d’amour, de joie et de prospérité. Des groupes de jeunes passent de maison en maison pour souhaiter un joyeux Noël et le 25, la première visite porte une signification de bonne fortune toute particulière. Cette première visite est d’ailleurs souvent prévue à l’avance.
Le 6 décembre, jour de la St-Nicolas, Saint-Nicolas lui-même passe de porte en porte pour déposer des jouets et des surprises dans les chaussures des enfants allemands qui ont été sages. C’est à ce moment que le Knecht Ruprecht, l’homologue allemand du Père Fouettard, passe faire peur aux enfants avec son fouet et son visage méchant. Puis, le soir du 24, les échanges de cadeaux ont lieu et les enfants sont autorisés à se coucher aussi tard qu’ils le veulent.
Au Danemark, la fête de Noël commence le 24 avec un réveillon traditionnel composé de pommes de terre et de porc, de canard ou d’oie rôtie suivi d’un échange de cadeaux initié par les enfants ou par le Julemanden, leur père Noël, selon les régions. Un pudding au riz contenant des amandes râpées et une seule amande entière est aussi servi et il est de bon augure de trouver l’amande entière dans son assiette. Le lendemain, un grand repas de midi bien arrosé de bière et d’alcool fort avec la famille et les amis a lieu.
En Australie, tout comme dans le reste de l’hémisphère sud, Noël arrive au beau milieu de l’été. Très influencée par le Commonwealth, la fête ressemble beaucoup à celle qu’on célèbre en Angleterre et aux États-Unis et l’envoi de cartes et l’échange de cadeaux suivi de chants de Noël et d’un grand repas où les invités ouvrent des crackers y sont communs. À Sydney, un barbecue public a lieu et des évènements comiques impliquant un père Noël surfeur font rigoler les touristes et les Australiens pendant qu’ils savourent la dinde.
Noël est la plus grande célébration inscrite au calendrier irlandais et on la fête du 24 décembre au 6 janvier. Le 24 décembre, un verre de Noël est offert au pub local et le soir, la tradition veut que les Irlandais laissent un pâté à la viande et une Guinness pour le père Noël. Le lendemain, les enfants ouvrent les cadeaux qu’il a laissés pour eux et la fête se poursuit dans un gigantesque festin où les sauces riches et les gâteaux fusent.
Au Mexique, comme ici, le jour de Noël est un jour férié et payé. Parmi leurs 30 traditions de Noël, l’une d’elles consiste en un groupe de villageois qui passe de porte en porte pendant neuf jours, à la façon des rois mages à la recherche de Jésus. Ils sont invités à entrer dans quelques-unes des maisons et à célébrer en brisant une piñata. Bien que ce soit le père Noël qui y apporte les cadeaux aux enfants la veille de Noël, ce sont les rois mages qui remplissent les bas de Noël.
Les Arméniens célèbrent Noël le 6 janvier et certains d’entre eux jeûnent trois jours pour s’y préparer. Ils célèbrent à cette date parce que la date de la naissance du Christ n’ayant jamais été établie historiquement, toutes les Églises célébraient la Noël le 6 janvier jusqu’au 4e siècle. Les maisons sont décorées d’arbres de Noël (tonatsar) et de scènes de la nativité.
Au Venezuela, la fête de Noël gravite autour de la Vierge Marie et ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux, mais bien le petit Jésus à qui les enfants envoient des lettres. C’est aussi le bébé Jésus qui apporte des cadeaux aux enfants de la Colombie. La hallaca - le mets vénézuélien par excellence qui consiste en une sorte de ragoût de viandes et légumes variés, enveloppé de semoule de maïs et d’une feuille de bananier -, est servi presqu’exclusivement au temps de Noël.
En direct de 08:30 à 11:30
2075
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.