Gastro - prévention et traitement

1 13
La gastro-entérite est très contagieuse, alors même si c’est souvent délicat de demander à quelqu’un de ne pas venir chez soi parce qu’il vient d’avoir la gastro, il vaut mieux prendre votre courage à deux mains et refuser la visite. Naturellement cette règle s’applique aussi à vous si votre famille a été touchée par la maladie : évitez les contacts directs avec les gens et gardez vos enfants à la maison. Ça a l’air difficile, mais ce l’est moins que d’avoir toute une famille à soigner pendant deux ou trois jours. Autant que vous le sachiez : une personne atteinte de gastro est contagieuse tant qu’elle en présente les symptômes, pendant une période de 24 à 72 heures.
On le sait, mais on ne le fait pas toujours (ou on ne le fait pas toujours assez bien). Quand on va aux toilettes, quand on revient à la maison, avant de faire à manger et avant de manger, il faut se laver les mains avec de l’eau tiède et du savon. À l’extérieur, vous devriez aussi utiliser du savon et de l’eau avant de manger. Les gels désinfectants sont très efficaces pour de nombreuses bactéries et de nombreux virus, mais ne viennent pas à bout du virus le plus commun de la gastro-entérite.
L’activité physique régulière renforce votre système immunitaire et réduit le stress en libérant des endorphines. Pour repousser les virus, vous pouvez donc pratiquer des sports régulièrement en famille, même si ce n’est que pour faire un petit tour de vélo ou prendre une marche après avoir mangé. D’ailleurs, une sortie au grand air fera un grand bien à votre corps en cette période d’automne et de fenêtres fermées.
Si vous avez peur que votre bébé soit malade en commençant la garderie, vous pouvez aussi le faire vacciner. Depuis 2006, il est possible de vacciner les bébés contre le rotavirus. La première dose doit être donnée avant la 20e semaine et la dernière pas plus tard que le huitième mois. Ce vaccin se donne par voie orale en 2 ou 3 doses et protège pendant deux ans. 
Nos toilettes sont bien faites, mais ça n’empêche pas le tourbillon d’eau d’envoyer des petites gouttelettes partout autour de celles-ci. Pour vous assurer que ce qui est dans la toilette y reste, fermez le couvercle de la toilette avant de tirer la chasse.
Si un membre de votre famille a déjà attrapé la gastro, il faudra mettre en place plusieurs mesures qui vous permettront peut-être de l’éviter (et de ne pas tous être malades en même temps!). Une de ces mesures, c’est de nettoyer la toilette avec des gants pour vous protéger et de l’eau de Javel pour tuer les microbes. Pour bien contrer le virus, l’eau de javel doit être en contact avec la surface pendant cinq minutes avant d’être rincée.
N’oubliez pas de nettoyer les poignées de porte, les rampes d’escalier, la poignée du réfrigérateur, la chasse d’eau, les robinets et les autres surfaces de la salle de bain, ainsi que des aires communes qui sont fréquemment touchées. Comme le virus est très contagieux, il est impératif d’en enlever toutes les traces si vous voulez épargner le reste de la famille.
Changer les couches d’un enfant qui a la gastro (et donc la diarrhée) est probablement votre contact le plus direct avec le virus, mais utiliser des couches jetables très absorbantes pendant qu’il présente les symptômes est la meilleure façon de vous protéger.
Pendant que le virus frappe, vous pouvez utiliser vos bouteilles réutilisables ou assigner des verres à chaque membre de la famille pour éviter que les enfants partagent les verres. Assurez-vous aussi qu’ils ne partagent pas les ustensiles à table. Pensez à préparer et nettoyer les biberons avec grand soin. Et c’est le temps où jamais d’utiliser le lave-vaisselle pour bien désinfecter verres, ustensiles et assiettes.
Ceux qui sont atteints de la gastro-entérite doivent se reposer le plus possible. Ce n’est surtout pas le temps de faire du zèle en rentrant travailler trop vite. Idéalement, si vous pouvez rester au lit et laisser les enfants dormir, faites-le. Vous récupérerez plus vite.
Le plus grand danger lié à la gastro-entérite, c’est la déshydratation. Chez les enfants, il faut surveiller les signes comme la bouche sèche, les yeux cernés et enfoncés et l’urine foncée, mais idéalement, il faudrait éviter de se rendre à ce point. Pour ce faire, réhydratez vos enfants en continu. Évitez les jus très sucrés qui empirent la diarrhée et les boissons pour athlètes. Vous pouvez leur donner de l’eau, une solution de réhydratation du commerce ou en fabriquer une. Ces boissons ne vous dispensent pas d’allaiter les bébés, même s’ils sont malades. Les adultes doivent éviter l’alcool, le thé et le café qui augmentent les pertes d’eau et de sels minéraux. Si vous avez un bébé ou un enfant qui présente des signes de déshydratation, communiquez avec votre médecin ou Info-Santé.
Dès que vous et vos enfants aurez faim, vous pourrez recommencer progressivement à manger. Ne vous forcez pas! Un retour à l’alimentation normale trop rapide pourrait empirer les choses. Allez-y selon l’appétit de votre enfant et le vôtre et mangez plusieurs fois de petites portions. Privilégiez les pâtes alimentaires, le riz, les viandes maigres, le poisson cuit, les bananes, les pommes râpées, les carottes bien cuites, les céréales non sucrées et le pain grillé.
4@8 à Denis

4@8 à Denis

avec Denis Fortin

En direct de 16:00 à 20:00
1152
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.